le chablis

Le parement de la chambre de l’ étage est fait principalement de chablis d’ épicéa brossé.
Il y a cependant sur l’un des murs, une tenture de tissus Arpin et couvre-joints métalliques, ce qui permet un contraste saisissant dans cet univers boisé. Cette tenture fera d’ailleurs l’objet d’un article dans quelque temps.
Le chablis est un bois mort sur pieds et stocké longuement en forêt, ce qui lui a permis de prendre naturellement des teintes, des variations de couleur et des nuances si particulières, propres à ce bois si particulier.
J’ ai donc choisi un chablis d’épicéa, si répandu dans les forêts alpines.
Un artisan du village s’est employé à faire une sélection rigoureuse des planches brutes, en a réalisé le délignage puis le rainurage et enfin le brossage.
Viens ensuite la pose du chablis et il faut avoir du temps. Chaque lame est unique et les plus belles seront placées aux endroits les plus visibles de la pièce. Cela implique une réflexion et une manipulation des lames pour déterminer le bon emplacement. La finalité étant de personnaliser un intérieur, de le rendre unique.
Un traitement contre les parasites est recommandé de préférence avant la pose sur les deux faces.
J’ai choisi de ne pas teinter le bois, la nature s’en occupera…

Belle association du chablis et de la corde de chanvre d’un entourage de fenêtre.