le mélèze

Il sent bon, il est coloré et ces veines sont bien marquées, voici le mélèze.
Pourquoi je vous parle de mélèze ?
Tout simplement parce que ce bois des Alpes possède des vertus extraordinaires.
Et il fait donc partie des matériaux que j’emploierai le plus dans la composition de mes meubles.

Son nom scientifique est « larix decidua » ou mélèze d’Europe.
Le mélèze est tout d’abord le nom commun de ce résineux, appartenant à la famille des « pinacées», parmi les plus connus d’entre eux le pin, le sapin, l’ épicéa, le cèdre, etc.
L’ une des particularités du mélèze est de perdre complètement et presque toute en même temps ses aiguilles en fin d’ automne, contrairement aux autres espèces de sa famille.

 

En automne, les aiguilles du mélèze passent du vert au jaune/orange avant de perdre complètement ces dernières pour l’hiver.


Son écorce est plutôt grossière et crevassée ce qui contraste avec la douceur de ses aiguilles.
On rencontre le mélèze dans toutes les Alpes et jusqu’aux Carpates à une altitude variant de 1 200 m à 2 500 m. On a pu rencontrer certain spécimen de petite taille jusqu’ à une altitude de 2 800 m.

 

Les mélèzes recouverts de lichens, indiquent qu’ils sont en excellente santé, dans un environnement pas ou très peu pollué.

 

 

En France, il est bien présent dans le sud des Alpes : le Mercantour, l’ Ubaye, le Dévoluy, le Queyras, et moins représenté dans le nord de l’ arc alpin français.
C’est une espèce pionnière, il s’implante naturellement sur de nouveaux territoires qu’il enrichit au fil du temps et favorise l’implantation d’autres espèces.

 

Dès le printemps, le mélèze produit des cônes mâles et femelles.

 

Jeunes cônes et première pousse des aiguilles.


Grâce à sa forte densité, le mélèze est naturellement imputrescible, ce qui fait de lui l’ un des résineux les plus résistants et durable dans le temps.
On peut l’utiliser dans la construction navale, mais il est surtout connu et apprécier dans la construction de chalet : charpente, bardage, menuiserie…

 

Façade en bardeau de mélèze.


Ce bois d’ exception résiste assez bien aux parasites. Dans la plupart des cas, un simple huilage à base de produit naturel suffit à entretenir l’aspect originel du bois sans le laisser griser.À noter que la ville de Venise, construite sur une lagune dont la teneur en sel est parmi la plus chargée d’Europe, repose sur des millions de pieux de bois dont le mélèze provenant des forêts des Alpes et des Balkans, entre autre essence de bois.

Le mélèze est un bois local, issu de forêt parfaitement bien géré, avec des caractéristiques mécaniques et esthétiques exceptionnelles.
Cela fait de lui l’une de mes essences de bois favorite.

Last Modified on 23 mai 2017
this article le mélèze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *